Pour orgue

Durée : 9′

Date : 2015

Commande de Pro Helvetia
Création le 21 octobre 2015 Münster – 5. Internationaler Kongress für Kirchenmusik Bern

  • Orgue : Daniel Glaus
  • Commander la partition

    Cette œuvre pour orgue solo a été guidée par l’idée d’une trame harmonique noyée. Ainsi cette musique déconstruit un fragment des sept dernières paroles du Christ en croix de Haydn. Il s’agit du “Pater dimitte illis, quia nesciunt, quid faciunt” Hob. XX Sonata I: Largo mes. 82 à 87 (version quatuor à cordes).
    Concernant les registrations cette pièce contient quatre couleurs qui doivent être très distinctes :
    1° lontano = son très doux qui se “noie” dans les résonnances de l’église.
    2° espress. = son mélodique “en dehors”, dans l’esprit d’un solo à l’orchestre
    3° heurté = son cristallin et percussif
    4° sonore = son riche et plein, dans l’esprit d’un tutti d’orchestre à l’unisson

    Le résultat sonore est aux antipodes de Haydn pour autant que cela soit possible.

    Xavier Dayer, juin 2015